12 juillet 2013 - 17h31Bassin chaurien, Politique

Municipales à Castelnaudary : Stéphane Linou annonce ses premiers colistiers

Lors d’une conférence de presse sur le redéploiement police-gendarmerie, S. Linou a dévoilé le nom de deux de ses colistiers pour les Municipales.

linou bruketa municipales castelnaudary
Le candidat aux Municipales à Castelnaudary, Stéphane Linou, avec l'un de ses colistiers, Michel Bruketa. (Crédit photo : Paul Halbedel)
 

Conseiller général du canton de Castelnaudary-nord, Stéphane Linou a tenu une conférence de presse ce vendredi matin afin d’évoquer le projet de redéploiement police-gendarmerie sur la commune de Castelnaudary. Celui-ci va se traduire dans les prochaines semaines par la fermeture du commissariat de la ville et son remplacement par l’arrivée d’une trentaine de gendarmes. Il a également profité de l’occasion pour dévoiler le nom de deux de ses colistiers en vue de sa candidature à la mairie de Castelnaudary.

Au sujet du projet de redéploiement police-gendarmerie, l’élu écologiste a rappelé son positionnement dès l’annonce de la fermeture du commissariat de Castelnaudary : « J’ai été le seul élu à avoir approuvé et défendu, depuis le début et à condition qu’il soit bien fait, le remplacement des policiers par les gendarmes. Je me réjouis que les services de l’Etat aient entériné  la continuité du service public de la sécurité laissant de côté des gesticulations qui auraient été préjudiciables au territoire. Ce remplacement des policiers par les gendarmes était programmé et inéluctable, c’est pour cela que j’ai préféré travailler sur l’après et ne me suis pas associé à la désinformation localement organisée. Ma position n’a pas varié d’un millimètre, certain que l’efficacité était dans un travail pragmatique et non dans des batailles dogmatiques ».

Stéphane Linou dénonce l’attitude de Patrick Maugard

Stéphane Linou a également mis en avant le travail qu’il a mené sur ce dossier depuis plusieurs semaines : « J’ai demandé des garanties au ministre de l’Intérieur et au préfet à qui j’ai écrit et que j’ai rencontré à plusieurs reprises, concernant des effectifs maximums de gendarmes pour ne pas avoir à déshabiller les villages et assurer une présence humaine 24h/24 à la caserne de gendarmerie ». Avant de pointer du doigt l’attitude du maire de Castelnaudary, Patrick Maugard, qui s’est longtemps battu contre la fermeture du commissariat. « Sa position a été jusqu’au-boutiste, incompréhensible voire irresponsable », dénonce Stéphane Linou.

Le conseiller général s’interroge également avec un brin de provocation sur l’affectation de la somme de 150 000 euros votée il y a quelques semaines par le conseil municipal de Castelnaudary pour assurer la rénovation du commissariat. « Je rappelle que cette somme a été votée pour la rénovation d’un bâtiment qui appartient à l’Etat… Cette somme sera-t-elle réaffectée pour faire face à l’arrivée de 30 gendarmes supplémentaires et leurs familles ? »

« Ils vont faire vivre et travailler le bassin chaurien »

Se réjouissant de l’installation annoncée de 30 gendarmes supplémentaires avec leurs familles, Stéphane Linou s’est également montré satisfait « du fait que la quasi-totalité des policiers aient obtenu la mutation et le poste de leur choix et cela avant la rentrée scolaire, pour préserver leur vie familiale ». Le conseiller général a évoqué « le gain » que vont tirer Castelnaudary et les villages alentours suite à l’arrivée de ces gendarmes et leurs familles :  » Le commissariat, c’est 48 policiers mais seulement six qui résidaient avec leur famille à Castelnaudary et ses alentours… Les 30 gendarmes qui vont arriver avec leurs familles vont s’intégrer au tissu social chaurien. Ils deviendront des consommateurs pour les commerces, des parents d’élèves pour les écoles, des spectateurs pour le cinéma ou le théâtre… Ils vivront à Castelnaudary. Je ne doute pas que les commerçants qui en ont bien besoin, eux, ne les refuseront pas. Le service public de la gendarmerie fera travailler et vivre le bassin chaurien »

Stéphane Linou a également profité de cette conférence de presse pour évoquer sa candidature aux Municipales 2014 à Castelnaudary, en présentant les grands axes de son projet dans le domaine de la sécurité publique. « La tranquillité publique est un vrai sujet pour les habitants et sans elle, il ne peut y avoir non plus de développement économique et commercial. Avec l’ancien commandant de légion étrangère, Michel Bruketa, qui est présent sur la liste que je mènerai pour les prochaines élections municipales, nous réfléchissons déjà et concrètement au travail qui devra très rapidement se faire entre les militaires de la gendarmerie, futurs chargés de la sécurité du territoire, et la police municipale. En effet, qui mieux qu’un militaire pour faire le lien ? Les lignes directrices seront, sans tabous : proximité, prévention, dissuasion. Et si cela ne suffit pas, nous nous mettrons à la totale disposition des institutions pour qu’elles fassent leur travail de répression », a annoncé le candidat aux Municipales.

——————————————————

MICHEL BRUKETA ET STEPHANIE TONON SUR SA LISTE

Lors de cette conférence de presse, Stéphane Linou a communiqué le nom de deux des personnes qui seront présentes sur la liste qu’il conduira lors des Municipales 2014 à Castelnaudary.

Ancien officier de sécurité au sein de la Légion étrangère, Michel Bruketa sera présent sur cette liste dans une position restant à définir. Il aura comme mission d’apporter son expertise sur les questions de sécurité. Croate d’origine et naturalisé français depuis 1976, ce dernier a effectué une carrière de 32 années au sein de la Légion étrangère qu’il a terminée comme commandant au sein du 2e Régiment étranger de génie à Saint-Christol. Il habite à Castelnaudary depuis 1980 où il a d’ailleurs servi au sein du 4e Régiment étranger, d’abord au quartier Lapasset puis au quartier du capitaine Danjou. « J’ai connu Stéphane à travers son expérience de locavore. Les idées qu’il développe m’ont rapidement séduit. Quand je vois son implication sur certains dossiers comme ceux du commissariat ou de l’affaire Spanghero, je sens un véritable souci de s’occuper de la problématique de l’emploi sur ce territoire. C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de m’investir à ses côtés, en l’aidant au maximum sur le sujet de la sécurité ».

Une Madame tourisme nommée Stéphanie Tonon

L’autre nom dévoilé par Stéphane Linou, c’est celui de Stéphanie Tonon. Celle qui a dirigé durant huit ans l’office de tourisme intercommunal de Castelnaudary et du bassin lauragais, sera également présente sur la liste menée par le conseiller général. Sans surprise, elle sera chargée de travailler sur les questions liées au tourisme et au patrimoine. « C’est une compétence de choix dont nous disposons avec Stéphanie. Elle va nous amener son regard et ses propositions, en matière de tourisme notamment », précise Stéphane Linou.

Et s’il ne souhaite pas dévoiler d’autres noms pour le moment, le tête de liste assure cependant que la constitution de sa liste  »avance bien » et que d’autres « gros morceaux » figurent sur celle-ci. « D’ici quelques semaines, j’annoncerais par exemple le nom d’une personne qui va nous amener toute son expertise sur des thèmes comme l’économie, le tourisme et la restauration », a précisé le candidat à la mairie de Castelnaudary.

Commenter