Un cinéma de trois salles va être construit à Castelnaudary

Les élus de Castelnaudary ont approuvé le choix de la société Sagec SAS pour la construction du futur cinéma de la ville sur le site de l’espace Tuffery. Le point sur ce projet.

06/01/2017 à 23:37 par Paul Halbedel

Le nouveau cinéma de Castelnaudary devrait ouvrir en fin d’année 2018 à l’espace Tuffery. Il sera composé de trois salles de différentes tailles pour une capacité totale de 451 fauteuils. (Photo :  Flickr - CC - Alexandre Chassignon)
Le nouveau cinéma de Castelnaudary devrait ouvrir en fin d’année 2018 à l’espace Tuffery. Il sera composé de trois salles de différentes tailles pour une capacité totale de 451 fauteuils. (Photo : Flickr - CC - Alexandre Chassignon)

En fin d’année 2016, les élus chauriens ont validé la signature d’une promesse de bail entre la mairie et la société Sagec SAS pour la construction du futur cinéma de Castelnaudary.

Choisie dans le cadre d’une procédure de mise en concurrence, cette société assure déjà, par le biais d’une délégation de service public, l’exploitation de l’activité cinéma au sein de la halle aux Grains. Elle sera en charge de la construction mais également de l’exploitation de ce cinéma, dans le cadre d’un bail à construction d’une durée de 30 ans, portant sur une parcelle de 2 034 m2 appartenant à la mairie et située dans l’angle nord-ouest de l’espace Tuffery. Voici ce que l’on sait de la future infrastructure.

Trois salles et une quatrième en option

Dans l’offre qu’elle a présentée dans le cadre de la procédure de mise en concurrence, la société Sagec SAS prévoit la construction d’un cinéma composé de trois salles pour une capacité totale de 451 fauteuils. L’objectif en termes de programmation est fixé à 4 000 séances chaque année.

Ces trois premières salles seront opérationnelles dès l’ouverture du cinéma, ce qui prouve bien que le preneur est optimiste quant à la fréquentation et croit en ce projet. Une étude a été réalisée et permet de tabler sur une fréquentation qui pourrait atteindre de 65 000 à 70 000 visiteurs chaque année. Le projet prévoit une grande salle de 240 fauteuils, une salle moyenne de 135 fauteuils et une petite salle de 76 fauteuils, précise Hélène Giral, l’adjointe au maire en charge de la culture.

Soulignons que l’opportunité de la création d’une quatrième salle figure dans la promesse de bail signée entre la mairie et la société Sagec SAS.

Une ouverture programmée pour la fin d’année 2018

Cette nouvelle enceinte dédiée au cinéma devrait ouvrir ses portes d’ici deux ans, si le calendrier avancé par les élus chauriens est respecté.

L’objectif, c’est que la construction de ce cinéma soit terminée fin 2018. L’année 2017 devrait être entièrement consacrée au montage du projet sur un plan plus administratif, annonce Hélène Giral.

Un engagement pour une programmation de qualité

La municipalité chaurienne annonce avoir tenu compte dans son choix de l’engagement du preneur à proposer une programmation et des animations de qualité.

Il y a une réelle qualité du projet et un véritable engagement qui est pris sur la politique d’animation. Il y aura des projections pour le grand public mais aussi des documentaires, du cinéma d’art et d’essai, des retransmissions d’opéras et de ballets… Dans la lignée de ce qui est fait actuellement, il y aura des partenariats avec les associations locales mais également des actions en direction du public scolaire. Tout ceci va pouvoir être développé, souligne Hélène Giral.

L’arrivée de cet équipement spécialement dédié au cinéma et ouvert toute la semaine aura également d’autres avantages pour les cinéphiles chauriens.

La présence de trois salles assurera une certaine dynamique. Cela permettra à l’exploitant d’avoir beaucoup plus de facilités à avoir des films en avant-première et surtout de les garder plus longtemps, précise l’adjointe au maire en charge de la culture.

Un projet de restaurant également dans les tuyaux

La construction de ce cinéma s’inscrit dans un projet plus global de reconversion de l’espace Tuffery qui abritait autrefois la caserne de la Légion étrangère.

Il y a d’un côté la volonté de la mairie de construire un véritable cinéma en cœur de ville et de l’autre, ce projet de reconversion de l’espace Tuffery qui correspond à une volonté de la commune d’élargir le centre-ville avec ce quartier où l’on trouve déjà des équipements culturels comme la médiathèque mais également des services publics comme Pole Emploi, la Caisse d’allocations familiales… Notre objectif, c’est que ce quartier vive tout le temps et pas uniquement en journée. Ce sera le cas avec ce cinéma. Et puis nous avons également réservé une parcelle pour l’implantation éventuelle d’un restaurant. C’est une opportunité qui pourrait être destinée à un restaurateur local comme être en lien avec le preneur du bail. Tout est possible ! En ayant des services publics, une offre culturelle, un restaurant mais aussi des logements, on souhaite créer les conditions d’une synergie et une dynamique, annonce Hélène Giral.

Plus globalement, l’élue se satisfait avec l’arrivée de ce cinéma d’un renforcement de l’offre culturelle proposée à Castelnaudary.

Une fois que ce cinéma aura été construit, nous disposerons, avec la médiathèque et le théâtre des Trois Ponts, de trois équipements culturels majeurs au sein de la ville. Nous serons ainsi en mesure de proposer une offre culturelle et d’animation très intéressante sur ce périmètre situé entre Carcassonne et Toulouse, se satisfait l’élue chaurienne.

Castelnaudary, une ville qui aime le cinéma
Il existe une vraie tradition de cinéma à Castelnaudary comme l’explique Hélène Giral : « Il y a plusieurs décennies, la ville comptait trois cinémas : l’un qui se trouvait avenue de la Gare, le deuxième en lieu et place de l’actuel théâtre des 3 Ponts et Le Paris, qui était situé rue de la Comédie et qui a été le dernier à fermer ses portes à la fin des années 2000. À ce moment-là, nous avions profité des travaux de réhabilitation de la halle aux Grains qui étaient en cours, pour l’équiper d’une cabine de projection et d’un grand écran et nous avons passé une délégation de service public avec un opérateur pour permettre à l’activité cinéma de perdurer avec des séances programmées dans cet équipement. Mais dès le départ, il était bien clair qu’il s’agissait d’une solution transitoire, l’objectif étant de retrouver une véritable salle de cinéma à Castelnaudary. » Depuis 2009, c’est donc la halle aux Grains et ses 272 fauteuils qui font office de salle de cinéma durant une grande partie de la semaine. « Les séances sont programmées toute la semaine, à l’exception de la période allant du jeudi au samedi inclus, qui est réservée aux autres animations et durant laquelle la halle aux Grains retrouve sa vocation de salle polyvalente. Malgré ces créneaux pas forcément favorables à cette activité, puisque c’est le week-end que les gens vont plutôt au cinéma, la fréquentation des séances va bien au-delà des estimations que nous avions prévues. Cela prouve qu’il y a un vrai public de cinéphiles à Castelnaudary et que cet équipement est très attendu », souligne Hélène Giral.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Votre opinion

Etes vous satisfait de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon ?

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Villefranche-de-Lauragais - Lundi 22 mai 2017

Villefranche-de-Lauragais
Lun
22 / 05
23°/14°
vent 65km/h humidité 55%
Mar21°-13°
Mer26°-15°
Jeu29°-17°
Ven30°-18°