Le bureau de poste de Lanta va devenir une Maison des services au public

Fin février, en séance du conseil municipal, les élus de Lanta ont donné leur accord unanime à la transformation du bureau de poste de la commune en Maison des services au public.

17/03/2017 à 19:06 par Paul Halbedel

Les responsables de La Poste ont présenté aux élus le projet de mutation du bureau de poste en Maison des services au public. -
Les responsables de La Poste ont présenté aux élus le projet de mutation du bureau de poste en Maison des services au public. -

Depuis 2015, La Poste est engagée dans une démarche visant à transformer certains bureaux de poste situés en milieu rural en Maison des services au public (MSP). L’objectif est de proposer dans ces établissements, un accès à différentes prestations propres à d’autres opérateurs (Pole Emploi, Caf, Carsat, MSA…) ou collectivités (communautés de communes…).

En Haute-Garonne, le bureau de poste de Lanta a été ciblé par La Poste pour opérer cette mutation. Mardi 28 février, en ouverture du conseil municipal, Eric Le Bris – Rède, délégué aux relations territoriales de La Poste pour la Haute-Garonne et Douires Bellaila, chargé de l’appui au réseau postal et aux partenariats, sont donc venus présenter le concept de MSP aux élus qui devaient ensuite délibérer sur le projet.

« L’objectif c’est de mutualiser dans un même lieu l’accès à différents services », expliquent les responsables de La poste, précisant que chaque Maison des services au public peut être partenaire de deux à dix opérateurs différents.

Plusieurs niveaux de prestations seront possibles

Chaque partenaire peut choisir le niveau de prestation qu’il souhaite proposer : information via l’utilisation d’outils numériques avec l’accompagnement du guichetier, mise en relation physique avec permanences d’opérateurs partenaires, aide à la constitution de dossiers administratifs de complexité moyenne ou élevée…

Afin de pouvoir répondre aux demandes des usagers, la personne en poste au sein du bureau de poste suivra des formations de quelques jours auprès des différents opérateurs.

La guichetière n’a pas vocation à se substituer à un agent de Pole Emploi ou de la Caf mais à assurer un relais en accompagnant le citoyen pour faire ses démarches via l’outil numérique, en lui apportant une information ou en lui donnant le bon numéro de téléphone, précise Eric Le Bris – Rède.

Une fréquentation en baisse de 8 % à Lanta

Au cours de cette présentation, plusieurs élus profitaient de la présence des responsables de la Poste pour évoquer la problématique des heures d’ouverture du bureau de poste. « Avec l’arrivée de ces services, l’amplitude va-t-elle évoluer à la hausse ? », interrogeait l’élu d’opposition Johann Thomas.

La moyenne de fréquentation sur les 36 derniers mois, fait état de 70 visiteurs par jour. Actuellement, le bureau est ouvert 30 heures, nous allons passer à 27 h 30 en supprimant une demi-journée d’ouverture, certainement l’après-midi du mercredi ou du jeudi qui sont les moments les plus creux. Eu égard aux nouveaux modes de communication et à la dématérialisation, on observe au niveau national une baisse de fréquentation des bureaux de poste de l’ordre de 7 %. À Lanta, c’est 8 %… Nous devons nous adapter et faire évoluer à la baisse le nombre d’heures d’ouverture tout en offrant de nouvelles solutions, précisaient les intervenants.

Les élus veulent des horaires d’ouverture plus adaptées

Élu d’opposition au sein du conseil municipal de Lanta, Frédéric Castelle ne semblait pas tout à fait convaincu par l’argumentaire avancé par les représentants de La Poste :

Le problème, ce n’est pas forcément le nombre d’heures mais les amplitudes horaires. Si vous fermiez une ou deux matinées mais que vous ouvriez jusqu’à 18 h ou plus longtemps le samedi, quand tout le monde vient récupérer ses colis ou recommandés qu’il n’a pas pu récupérer la semaine, je pense que tout le monde serait content !

Douires Bellaila répondait aussitôt à l’élu :

On a fait des tests, ça ne marche pas ! Si on ne fait rien, l’activité continuera à chuter et on viendra régulièrement vous trouver pour vous dire que l’on doit encore réduire le nombre d’heures d’ouverture et peut-être un jour mettre en place une agence postale… Au contraire, ce projet de MSP pérennise l’établissement sur le long terme, avec une offre en services qui doit assurer la venue d’usagers supplémentaires et une obligation pour La Poste de ne pas descendre en dessous des 24 heures d’ouverture.

Le conseil municipal se prononce à l’unanimité

Après le départ des deux intervenants, les élus lantanais ont approuvé à l’unanimité la transformation du bureau de Poste en Maison des services au public.

Si le calendrier du projet n’est pas établi, un délai minimum de quatre mois devait intervenir avant que la MSP soit opérationnelle. Une période durant laquelle des travaux d’aménagement seront effectués dans les locaux et qui permettra à la guichetière de suivre les formations des opérateurs engagés dans le projet.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Votre opinion

Etes vous satisfait de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon ?

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Villefranche-de-Lauragais - Lundi 22 mai 2017

Villefranche-de-Lauragais
Lun
22 / 05
23°/14°
vent 65km/h humidité 55%
Mar21°-13°
Mer26°-15°
Jeu29°-17°
Ven30°-18°